Aidants proches indépendants

06 Juil 2015 Aidants proches indépendants

Le conseil des ministres a approuvé les arrêtés royaux réformant et élargissant le statut des aidants proches indépendants. Ces derniers pourront désormais bénéficier d’une indemnité mensuelle de 1070 euros, durant 6 mois renouvelables, s’ils sont contraints à la réduction ou cession temporaire de leurs activités professionnelles pour s’occuper d’un proche gravement malade ou d’un enfant handicapé. Ils ne bénéficiaient, jusqu’à présent, que d’une dispense de cotisations de 3 mois. Hormis cette indemnité mensuelle, qui correspond au minima de pension pour les indépendants isolés, les personnes concernées seront dispensées du paiement de leurs cotisations sociales, tout en conservant leurs droits sociaux. Cette période d’interruption sera, en outre, assimilée pour tous les droits sociaux, y compris ceux de pension. Les indépendants peuvent bénéficier de ce nouveau régime à temps plein ou à mi-temps.

A la demande du ministre de l’Emploi, Kris Peeters, les compagnies d’assurances se penchent sur un produit spécifiquement destiné aux aidants proches. Cette assurance particulière devrait comporter les garanties suivantes :

  •         Responsabilité en cas de dommages causés à la personne aidée, à ses biens ou à son équipement médical ;
  •         Protection juridique, y compris une garantie défense pénale ;
  •         Accidents corporels, pour l’aidant proche et la personne aidée (décès, incapacité de travail temporaire ou invalidité permanente, frais de traitement).