Au CCFA, l’inquiétude sur l’avenir du tarif senior de la SNCB

Au CCFA, l’inquiétude sur l’avenir du tarif senior de la SNCB

Au cours de nos discussions au sein du Conseil Consultatif fédéral des Aînés, il est apparu que plusieurs organisations de seniors sont fortement préoccupées par l’avenir du tarif senior à la SNCB.

Au cours des derniers mois, des discussions se sont tenues au sein de la commission parlementaire de la mobilité, ne laissant que peu de doutes sur le maintien du tarif senior SNCB, selon nos sources. Au cours de ces tractations, un contrat de gestion a été approuvé pour une période de 10 ans, dans lequel la SNCB dispose, dans le cadre d’un certain nombre de dispositions, d’une relative autonomie pour élaborer un nouveau système tarifaire d’ici 2025. 

Ce contrat de gestion prévoit d’accorder aux seniors une réduction de 40 % sur le billet standard de deuxième classe, et ce quelle que soit l’heure de départ. Mais le maintien du billet senior n’y figure pas, pas plus que la carte de réduction à vie pour les parents de familles nombreuses, etc. Par contre, la gratuité pour les journalistes, pour les parlementaires, pour les enfants de moins de 12 ans avec un accompagnateur, etc. a été maintenue. En d’autres termes, le tarif unique des seniors va se muer en une réduction, qui va disproportionnellement affecter les pensionnés devant effectuer de longs trajets, comme par exemple celles et ceux vivant en dehors des centres urbains.

Ces changements annoncés ont déclenché plusieurs interventions dont par exemple une campagne de pétition, tenue jusqu’à la fin du mois d’octobre, qui a recueilli plusieurs milliers de signatures. Il y a quelques mois, un contact a également été organisé entre les organisations de seniors et la SNCB. Lors de cette rencontre, la SNCB a donné un aperçu de sa planification et de ses orientations.

De toute évidence, l’exigence d’un simple maintien du taux senior est en contradiction avec les plans et la stratégie tarifaire de la SNCB. C’est pourquoi nous appelons à la mise en place d’un tarif senior attractif, pour faire en sorte de l’inscrire dans les grandes orientations de la nouvelle structure tarifaire sur laquelle travaille la SNCB. Nous aimerions également aborder la mise en place d’un système simple de tarif senior attractif pour tous les transports publics, au moins pour les personnes âgées : le train, les lignes de bus De Lijn et TEC, ainsi que le métro bruxellois STIB-MIVB. 

Nous souhaiterions un tarif unitaire ainsi qu’un abonnement unitaire pour les seniors, valables auprès des 4 compagnies de transports publics, afin que toute personne ayant besoin de passer du train au bus/métro/tramway puisse le faire avec un seul ticket dans tout le pays. Cependant, ce rêve semble bien éloigné :

  • Les entreprises de transports publics sont autonomes ;
  • Il y a de multiples autorités de tutelle (fédérale, flamande, wallonne, bruxelloise) ;
  • La SNCB n’a conclu qu’un contrat de gestion de 10 ans, basés sur des principes tarifaires qui lui sont propres ;
  • En Flandre, jusqu’à présent, aucun taux n’est basé sur le statut BIM.