Disponibilité des prépensionnés ou quand les mesures du gouvernement Michel fâchent…

04 Mar 2015 Disponibilité des prépensionnés ou quand les mesures du gouvernement Michel fâchent…

Disponibilité des prépensionnés ou quand les mesures du gouvernement Michel fâchent…

A nouveau, le Gouvernement prend une décision sans période de transition et une nouvelle fois, il va devoir revenir en arrière.

En effet, depuis le 1er janvier 2015, les travailleurs en RCC (Régime de chômage avec complément d’entreprise) qui n’ont pas atteint l’âge de 60 ans au 31 décembre 2014, sont considérés comme chômeurs et doivent être disponibles activement sur le marché du travail jusqu’à 65 ans. Ce passage de la disponibilité passive à la disponibilité active, non seulement, durcit profondément les conditions du RCC mais change les règles du jeu en cours de route. L’effet rétroactif de cette mesure en fâche plus d’un et semble pour le moins inapproprié.

Un groupe de travail interne au groupe des 10 planche actuellement sur une solution intermédiaire. Celle-ci pourrait être de supprimer l’obligation de disponibilité pour tous ceux dont la prépension a débuté avant le 31 décembre 2014 quel que soit leur âge.

Fediplus est d’avis, de surcroît, de ne pas imposer ces nouvelles obligations de recherche active aux personnes qui ont été licenciées avant le 31 décembre 2014 dans la mesure où les règles étaient différentes.

Par ailleurs si l’on peut comprendre la nécessité d’allonger les carrières, il est tout aussi nécessaire d’améliorer les conditions d’emploi pour les travailleurs plus âgés. Il ne suffit pas de dire « vous êtes disponible sur le marché de l’emploi jusque 65 ans » pour trouver un job !