La pension à mi-temps: une bonne idée?

25 Sep 2018 La pension à mi-temps: une bonne idée?

Malgré que nous ne connaissions pas encore toutes les modalités pratiques de cette législation,  nous avons réalisé, à la demande du journal L’Echo (https://www.lecho.be/monargent/pension/la-pension-a-mi-temps-mauvais-doublon-du-credit-temps-de-fin-de-carriere/10052018.html), quelques simulations entre diverses formules existantes.

  • La retraite anticipée
  • Le crédit-temps 50 %
  • La pension à mi-temps
  • La pension légale à 65 ans

Prenons le cas d’une personne qui a, aujourd’hui, 62 ans.  Son salaire annuel brut s’élève à 41.000€. Il peut prendre une retraite anticipée, un crédit-temps fin de carrière, une pension à mi-temps ou continuer à travailler jusqu’à 65 ans.  Nous n’avons pas tenu compte des indexations entre 62 et 65 ans.

Le montant net est calculé en fonction des données relatives à l’exercice d’imposition 2018, revenus 2017. Les montants bruts sont mensuels mais ils ont été déterminés en tenant compte des revenus annuels divisés par 12.

  62 ans     65 ans    
Retraite anticipée 1742 Br Pension anticipée 1742 Br Pension
  1469 N   1469 N  
             
CT 50 % 1708   1/2 salaire 1866 Br Pension
  508   allocation crédit-temps 1536 N  
  2216 Br        
  1643 N        
             
Pension Mi-temps 1708   1/2 salaire 1808 Br Pension
  871   1/2 Pension 1506,22 N  
  2579 Br        
  1963,13 N        
             
Pension Légale 3416 Br Salaire temps-plein 1875 Br Pension
  2114,62 N   1541 N  

Financièrement, la solution la plus intéressante consiste à prendre sa pension légale à 65 ans. La retraite anticipée à 62 ans est par, contre, la moins bonne option.
Le crédit-temps 50% permet quasiment de conserver sa pension légale.
La pension mi-temps permet d’avoir des revenus plus importants de 62 à 65 ans (si le montant de la pension mi-temps est plus élevé que l’allocation de crédit-temps). En contrepartie, la pension est diminuée à l’âge de 65 ans.

Qu’en retirons-nous comme réflexion en qualité de défenseur des droits des futurs retraités ?

La pension mi-temps doit être une opportunité supplémentaire et ne peut remplacer le système de crédit-temps fin de carrière. Le citoyen doit savoir qu’il va diminuer sa pension.
La pension mi-temps devrait être possible à partir de l’âge de 60 ans sans devoir remplir les conditions d’une retraite anticipée.