Fin du « fonds argenté »

14 Juin 2016 Fin du « fonds argenté »

Créé en 2001, par le Ministre Johan Van de Lanotte, le Fonds de vieillissement sera supprimé selon un avant-projet de loi du gouvernement présenté au Conseil des Ministres du 27 mai dernier.

Ce fonds avait pour but de faire face à l’augmentation des dépenses en matière de pension. Il n’a cependant plus de recettes depuis plusieurs années car il est alimenté notamment par des surplus budgétaires, qui n’existent plus, et des recettes exceptionnelles. On se souviendra, par exemple, de la vente des licences téléphoniques.

De plus, ces fonds, un peu plus de 20 milliards d’euros aujourd’hui, ne peuvent être utilisés que dans l’hypothèse où la dette publique descend en dessous de 60 % du PIB. Or, nous sommes à plus de 100% !

Par ailleurs, ce fonds est purement virtuel dans la mesure où il est porté en déduction de la dette publique.

Sa suppression n’aura donc pas de conséquence pour les pensions !